CÔTE D’IVOIRE/FILIERE BETAIL-VIANDE: Elu nouveau président, Issaka Sawadogo pour la mise en place de l’Interprofession

M. Sawadogo (à g) reçoit les charges des mains du président sortant, Ibrahima Cissé (Ph DR)

 

 

Issaka Sawadogo, président du conseil d’administration de la Confédération des fédérations nationales de la filière bétail-viande de l’Afrique de l’ouest (COFENABVI-AO), est depuis le mardi 16 mars 2021, le nouveau président de la Fédération nationale des coopératives de la filière bétail et viande de Côte d’Ivoire (FENACOFBVI-CI).

La passation de charges a eu lieu entre lui et le président sortant Ibrahima Cissé, au siège de la COFENABVI-AO à Cocody. L’élection de M. Sawadogo à la tête de la faîtière nationale de la filière bétail, viande et lait de Côte d’Ivoire répond à de nombreuses exigences et à la nécessité de relever plusieurs défis dont la mise en place de l’Interprofession bétail, viande et de lait.

A LIRE AUSSI  Transformer les potentialités en opportunité d’emplois

« Notre filière se doit d’être la faîtière leader dans le domaine de l’élevage en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, nous devons amorcer les réformes nécessaires pour sa professionnalisation et la mise en place de l’Interprofession bétail, viande et lait », a déclaré Issaka Sawadogo.

Le nouveau président de la FENACOFBVI-CI dit faire de l’organisation son cheval de bataille. Il se convainc que le manque de structuration demeure le talon d’Achille de la filière. « Après le café-cacao, aucune autre filière ne génère de l’argent comme la filière bétail et viande. Nous sommes forts mais mal organisés et cela doit changer », a clamé M. Sawadogo qui dit compter sur le soutien de tous les acteurs de la filière pour réussir sa mission.

A LIRE AUSSI  Saisie de centaines de poulets, prêts à être consommés, en provenance du Ghana

A la tête de la FENACOFBVI-CI de novembre 2018 à février 2021, Ibrahima Cissé a dressé un bilan qui montre qu’il a travaillé, pendant son mandat, « au renforcement institutionnel, au renforcement de l’assise financière et au renforcement technique des membres ». Au nombre des dossiers en cours, figure la mise en place de l’Interprofession bétail, viande et lait pour laquelle le président sortant a souhaité bon vent à son successeur.

Serge YAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top