Burkina Faso / changements climatiques
Des acteurs de l’agriculture et de l’élevage contribuent

Le Secrétaire général du ministère burkinabé de l’Agriculture, des Ressources Animales et Halieutiques, Wendné Victor Bonogo, a présidé l’atelier national de validation du rapport d’analyse des documents de politique nationale et arrangements institutionnels dans le secteur de l’élevage pour les actions climatiques, jeudi 21 juillet 2022 à Ouagadougou. Cette action est menée avec la collaboration de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

L’atelier national de validation du rapport d’analyse des documents de politique nationale, des arrangements institutionnels dans le secteur de l’élevage pour les actions climatiques vise à présenter, examiner et valider les résultats de la consultation des parties prenantes, présenter et examiner le rapport d’analyse provisoire afin de recueillir les amendements et suggestions des participants, formuler les recommandations pour la validation définitive des documents.

A LIRE AUSSI  Le patron du MIRAH échange avec des responsables du CEDS  

La FAO, partenaire technique, a appuyé la Direction générale des espaces et aménagements pastoraux (DGEAP) dans l’analyse et l’élaboration des documents. Monsieur Ibrahim Alassane Ouedraogo, représentant du Représentant de la FAO, s’est réjoui de leur contribution dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et ses effets néfastes sur le secteur de l’élevage. Il a souhaité que les échanges permettent d’avoir un document consensuel à même de soutenir l’action climatique liée à l’élevage pour le bonheur de l’espèce humaine et animale.

A LIRE AUSSI  Sidi Touré sur les sites de Toumbokro

Le Secrétaire général Wendné Victor Bonogo a salué l’initiative et le partenariat entre la FAO et le ministère en charge des Ressources animales qui facilite la mise en œuvre de plusieurs actions en faveur du pastoralisme. Il les a encouragés à poursuivre leur collaboration.

Confiant que leur participation permettra d’atteindre le objectifs escomptés, il a invité les participants à des échanges francs, emprunts de courtoisie pour l’examen des documents qui leurs seront soumis.

A.S avec Svice Comm

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top