Rapport de la FAO :
La production mondiale des pêches et de l’aquaculture atteint un nouveau record

Pour la première fois, l’aquaculture dépasse la pêche de capture en ce qui concerne la production d’animaux aquatiques, comme l’indique l’édition 2024 de La Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture.

La production halieutique et aquacole mondiale a atteint un niveau sans précédent, la production d’animaux aquatiques issue de l’aquaculture dépassant pour la première fois celle de la pêche de capture, selon un nouveau rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publié aujourd’hui.

A LIRE AUSSI  Le Pro- El développement demarre ses activités

D’après l’édition 2024 de La Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture, la production halieutique et aquacole mondiale s’est établie à 223,2 millions de tonnes en 2022, soit 4,4 pour cent de plus qu’en 2020. Elle comprenait 185,4 millions de tonnes d’animaux aquatiques et 37,8 millions de tonnes d’algues.

« La FAO se félicite des importants résultats obtenus jusqu’à présent, mais d’autres mesures adaptatives et porteuses de transformation sont nécessaires pour renforcer l’efficacité, le caractère inclusif, la résilience et la durabilité des systèmes alimentaires aquatiques et consolider leur rôle dans la lutte contre l’insécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et la gouvernance durable », a déclaré le Directeur général de la FAO, M. Qu Dongyu. « C’est la raison pour laquelle la FAO prône la transformation bleue, afin de satisfaire aux exigences requises pour apporter des améliorations en matière de production, de nutrition, d’environnement et de conditions de vie, en ne laissant personne de côté.

A LIRE AUSSI  Première édition de la Foire de l’élevage et de la Production Animale

Le rapport sera présenté officiellement lors de la manifestation de haut niveau sur l’action en faveur des océans intitulée « Immergés dans le changement », qui se tiendra à San José (Costa Rica).

Source: Autre presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top