Mali Elevage

Mali / Ressources animales et aquacoles: :
Voici le projet pour augmenter la productivité

Les membres du Comité de Pilotage du Programme de Développement Intégré des Ressources Animales et aquacoles au Mali (PDIRAAM) ont tenu, vendredi 31 mars 2023, dans la salle de conférence de l’Inspection de l’Elevage et de la Pêche, la 6ème session ordinaire de leur comité de pilotage, sous la présidence de M. Youba BA, ministre délégué auprès du ministre du Développement Rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche.

C’était en présence du coordinateur du PDIRAAM, Dr Souleymane BA et l’ensemble des membres du Comité. Les travaux ont porté sur le Procès- Verbal et les recommandations issues de la 5ème session ordinaire du comité de Pilotage du PDIRAAM ; le rapport d’activités 2022 du Projet Filières Viande rouge et Lait du PDIRAAM.

L’objectif global du projet est de contribuer au développement économique du pays par l’augmentation durable de la production et de la productivité du bétail, à la sécurité alimentaire et à l’amélioration des revenus des producteurs.

A LIRE AUSSI  NIGER : LES DERNIERES GIRAFES DE L’AFRIQUE DE L’OUEST

L’année 2022 a connu une évolution significative dans la mise en œuvre du Projet de Développement des Filières viande rouge et Lait du PDIRAAM à travers l’insémination artificielle de 4500 vaches avec 2007 naissances enregistrées dont 1030 mâles et 977 femelles ; la mise en œuvre de la Composante Microfinance Islamique qui a permis de financer 137 Sociétés coopératives et privées pour un montant total de 1 786 795 464 FCFA au profit de 2 297 bénéficiaires dont 815 femmes répartis dans les cercles de Kayes, Yélimané, Niono, Diéma, Nioro du Sahel et Nara.

Par rapport aux infrastructures d’hydrauliques pastorales, des mesures urgentes sont en train d’être prises en rapport avec les entreprises adjudicatrices afin de résorber les retards et finaliser les travaux conformément au calendrier prévu.

A LIRE AUSSI  Ouverture d'un atelier à Abidjan

En termes de bilan financier, l’année 2022 a été caractérisée par une faible mobilisation des ressources financières du Gouvernement du Mali. Le décaissement global du projet est estimé à 32,60%.

Pour l’année 2023, le budget est arrêté à la somme de 9 9 83 371 216 FCFA, destinés à l’achèvement des travaux d’aménagements, d’infrastructures et d’équipement d’élevage et à la microfinance islamique. Cette annonce a été faite par le ministre délégué auprès du ministre du développement Rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche M Youba BA à la faveur de la 6ème Session ordinaire du comité de pilotage du PDIRAAM.

Le Coordinateur du PDIRAAM Dr Souleymane BA a, pour sa part, expliqué que le programme PDIRAAM est actuellement le seul en marche au niveau du secteur de l’élevage et de la pêche. Il a laissé entendre qu’un programme est synonyme de multi-projets, multi-composantes, une coordination d’ensembles. « Ce sont des idées assemblées, intégrées dans différentes activités au projet, qui feront le programme. C’est ça le PDIRAAM » a- t- i l expliqué.

A LIRE AUSSI    Le cri d'alarme des petits pêcheurs

« De sa naissance, il est conçu pour 3 volets : le volet filière rouge et lait, le volet volaille et le volet aquaculture » a indiqué Dr BA. C’est le sens de la modernisation de l’intensification des activités qui est le plus retenu dans le contexte du PDIRAAM et également l’augmentation des revenus des bénéficiaires, a argumenté le coordinateur du Projet Dr Souleymane BA. « Durant 6 ans d’existence, le PDIRAAM a fait asseoir ses textes de création, une loi et deux décrets ; un manuel de travail » s’est-il réjoui.

 Source : Service Comm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top