Sécurité sanitaire des denrées alimentaires d’origine animale :
300 000 bovins importés sur pied contrôlé chaque année.

En vue de garantir la sécurité sanitaire des denrées alimentaires d’origine animale en Côte d’Ivoire, les services vétérinaires assurent le contrôle de 300 000 bovins importés sur pied chaque année.

Cette information a été donnée par le directeur des services vétérinaires au ministère des Ressources animales et Halieutiques, Dr Kallo Vessaly, au cours de la tribune d’échanges du Centre d’information et de Communication gouvernementale (CICG) “Tout Savoir Sur” (TSS), le mardi 14 mai 2024.

« Tout le long du circuit d’approvisionnement du marché ivoirien en viande, le ministère des Ressources animales et Halieutiques assure le contrôle sanitaire à plusieurs niveaux. Aux points d’entrée pour les animaux et les denrées animales et d’origine animale importés, chaque année, les services vétérinaires assurent le contrôle de 300 000 bovins importés sur pied », a déclaré Dr Kallo Vessaly.

A LIRE AUSSI  Les marins pêcheurs de la CEDEAO mettent en place une mutuelle

Selon lui, sur le plan local, la surveillance épidémiologique est exercée par 291 postes d’élevage et 36 cabinets vétérinaires privés. Cette veille sanitaire est étendue aux restaurants, aux boucheries, aux établissements de distribution modernes et aux abattoirs.

Pour atteindre cet objectif de protection de la santé du consommateur ivoirien, le gouvernement a procédé, a-t-il expliqué, au renforcement du maillage vétérinaire, passant de 173 postes vétérinaires à 291 et de 7 postes d’inspection aux frontières à 25.

A LIRE AUSSI  Kobénan Adjoumani et Sidi Touré mettent en lumière les potentialités ivoiriennes au SIA 2024

En outre, le gouvernement a mis en place la cellule des opérations d’urgence en santé publique vétérinaire et a lancé en 2023 un projet dédié à la sécurité sanitaire des aliments afin de renforcer les capacités des parties prenantes.

La finalité de toutes ces actions menées est de contribuer à relever le défi du bien-être des populations.

A LIRE AUSSI  La valeur ajoutée du secteur de l’élevage enregistre un bond de 2,4%

Notons que la sécurité sanitaire des denrées animales d’origine animale est définie comme l’ensemble des dispositions prises pour assurer la salubrité des denrées animales et d’origine animale, depuis la production primaire jusqu’au consommateur final afin de protéger les consommateurs.

Autre presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top