SIA 2024

Le MIRAH déploie ses activités au SIA 2024 et met en valeur les productions animales et halieutiques de la Côte d'Ivoire

Salon de l’Agriculture de PARIS :
Comment le MIRAH déploie ses activités au SIA 2024

Le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques (MIRAH) de Côte d’Ivoire prend une part active à la 60è édition du Salon International de l’Agriculture (SIA 2024), évènement qui a ouvert ses portes le 24 févier dernier à Paris, Porte de Versailles, et qui prendra fin le 4 mars prochain.

Sous la houlette du Ministre ivoirien Sidi Tiémoko Touré, le MIRAH déploie de fort belle manière ses activités au SIA 2024 et permet à la Côte d’Ivoire de mettre en valeur les richesses  du pays du Président Alassane Ouattara, en matières de production animales et halieutique.

De fait, avec le soutien de ses collaborateurs qui ont effectué le déplacement de Paris, Sidi Touré a présenté au monde agricole des stands remarquables de son Ministère, mettant ainsi en valeur les grandes potentialités ivoiriennes dans ce secteur.

A LIRE AUSSI  Les marins pêcheurs de la CEDEAO mettent en place une mutuelle

Au SIA 2024 de Paris, le Ministre ivoirien met en avant les  opportunités d’investissement qu’offre son pays, la Côte d’Ivoire, dans le domaine des ressources animales et halieutiques ainsi que par le biais des masters class, importantes innovations pour cette 60e édition du SIA.

Au cours de ces moments d’échanges, la Directrice de l’aquaculture, Docteur Nezzi Nicole, a présenté le tableau général de l’aquaculture qui met en évidence la consommation interne par habitant qui selon elle est de 24 kg par an, avec une production national de 100 000 tonnes de poissons, ramené à l’échelle de la population le gap a couvrit est d’environ 550 000 tonnes.

Quant au Docteur Alla Christian, coordonnateur du projet d’appui aux élevages en Développement, il a présenté au public l’élevage d’escargots. A l’en croire, avec un budget d’un million un investisseur pourrait rentabiliser son investissement avec la production d’une tonne d’escargots et environ 90 litres de bave et un chiffre d’affaire de 8 millions de francs Cfa.

A LIRE AUSSI  Echange de travail entre le Ministre Sidi Touré et SEM Jessica Davis Ba
SIA 2024
Le MIRAH déploie ses activités au SIA 2024 et met en valeur les productions animales et halieutiques de la Côte d’Ivoire

Docteur Alla Christian a surtout rassuré sur l’existence d’un cadre règlementaire mis en place pour protéger les éventuels investisseurs du secteur. Les escargots géants composés de deux genres, à savoir le genre achatina et le genre archahchatina, ont été présentés faisant objet d’attraction du grand public.

Le Comité d’organisation du régime franc (CARF) et son secrétaire exécutif Dr Moussa Kétita ont expliqué leur mission qui consiste, notamment, à promouvoir la transformation industrielle des produits halieutiques et leurs exportations avec pour objectif de favoriser la création d’emplois directe et indirectes, d’accroitre la compétitive et la rentabilité des industries locales et de favoriser les investissements dans le secteur.

A LIRE AUSSI  Le ministre Sidi Touré s'est entretenu avec son homologue japonais

Ouattara Bamoussa, Directeur du terminal à pêche du port autonome d’Abidjan, partenaire du MIRAH, a présenté les statistiques des trois dernières années, de la production halieutique qui débarquent au terminal à pêche.

Des échanges avec la diaspora ivoirienne et le reste du public ont permis de mettre en évidence le potentiel agricole de la Côte d’Ivoire  et le besoin d’investir dans ce pays. In fine, les masters class du MIRAH ont informé et rassuré celles et ceux qui voudraient investir dans les ressources animales et halieutiques en Côte d’Ivoire.

BETAIL D’AFRIQUE ( OUATTARA Dit Vali, à Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top