CONFERENCE INAUGURALE DU CENTRE D’ÉTUDES PROSPECTIVES :
Patrick Achi félicite Sidi Touré

Le Premier Ministre Patrick ACHI à adresser ses félicitations au Ministre Sidi Tiémoko Touré, initiateur du Centre  d’Études Prospectives  (CEP), lors de la conférence inaugurale de cet outil de réflexion, le lundi 25 octobre à Abidjan.

Patrick Achi s’est réjoui d’une  telle initiative et a salué  les membres fondateurs du CEP particulièrement,  l’initiateur de ce  Think tank, le Ministre Sidi Touré « dont le ministère constitue l’un des axes stratégique majeur du développement de notre pays dans les cinq prochaines années »,

A LIRE AUSSI  Voici 5 recettes au porc facile à réaliser

« Le Centre d’Études Prospectives est très important pour éclairer les décideurs politiques que nous sommes. Je crois à la vertu de l’étude prospective pour conduire et accélérer le développement. Je suis convaincu que le Centre d’Études Prospectives saura être un vecteur indispensable pour promouvoir les modèles économiques qui fonctionnent et identifier ce qu’il est convenu d’appeler les “best practices” », a indiqué le chef du gouvernement.

A LIRE AUSSI  Un atelier de finalisation et de validation technique du Plan National Stratégique ouvert à N’Djamena

Avant lui, c’est le fondateur du Centre  d’Études Prospectives le Ministre Sidi Tiémoko Touré qui a expliqué les circonstances de la naissance de  cet « outil stratégique », avant de présenter les entités qui la constituent.

« Notre Think tank, nait de la volonté de cadres du secteur public et privé, d’universitaires, d’entrepreneurs, d’étudiants, de ministres, de leaders d’opinion, de femmes et d’hommes ; venus d’ici et d’ailleurs de se réunir pour réfléchir. Réfléchir aux questions du passé, aux défis de demain et aux contraintes du quotidien, dans un cadre apolitique, indépendant et constructif », a-t-il expliqué.

A LIRE AUSSI  Gestion de la pêcherie des sennes de plage au cœur d’une atelier à Abidjan

Selon le Ministre, le Centre  d’Études Prospectives a cinq objectifs principales notamment l’accompagnement Etats et institution dans leurs politiques de développement, la promotion de l’étude prospection comme outil de développement, la promotion des modèles économiques africains qui fonctionnent et des stratégies analytiques pour le long terme.

MYNA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top