Peste Porcine Africaine

Peste Porcine Africaine

Virus de peste porcine déclaré à Batéguédia :
Le gouvernement prend des mesures pour limiter la propagation de la maladie

Suite à une mortalité suspecte de porcs dans une ferme à Batéguédia (Daloa), due à la présence de virus de la peste porcine africaine (PPA), le gouvernement a pris des mesures dans l’objectif de circonscrire cette épizootie.

Il s’agit, notamment, de l’interdiction de mouvement de porcs, produits et sous-produits porcins dans le département de Daloa, de l’abattage sanitaire des porcs dans le périmètre des foyers, du nettoyage et désinfection des élevages touchés et de la surveillance sanitaire renforcée dans les zones à risque.

A LIRE AUSSI  Le Ministre Sidi Touré annonce la fermeture saisonnière annuelle des pêches maritimes

La PPA étant une maladie à déclaration obligatoire, le gouvernement invite les populations à signaler toute moralité suspecte de porcs. Et de rassurer que cette maladie est sans danger pour l’homme et que la consommation de viande de porc et de produits porcins peut se faire sans risque.

Il faut rappeler que cette maladie est apparue pour la première fois en 1996 où elle a entraîné la mortalité de 100 000 porcs et fait dépenser plus de 1,8 milliard FCFA à l’État ivoirien. En outre, entre 2015 et 2023, la Côte d’Ivoire a connu cinq épizooties qui ont coûté 9,2 milliards FCFA à la filière porcine en termes de pertes économiques directes.

A LIRE AUSSI  A Paris, Sidi Touré séduit le Medef international

Source : Gouvernement ivoirien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top