Aviculture au Burkina Faso

Aviculture au Burkina Faso

Aviculture et génétique au Burkina Faso
La préservation génétique de la volaille locale au cœur d’un forum

La Direction de la Promotion de l’Aviculture a organisé en collaboration avec l’ONG Tanager, un forum national d’échanges sur la problématique de la préservation et de l’amélioration génétique du poulet local, les 05 et 06 octobre 2023 à Koudougou.

Le forum qui a réuni les acteurs de la chaîne de valeur avicole avait pour objectif de contribuer à la gestion rationnelle du patrimoine génétique du poulet local au Burkina Faso. La rencontre a été ponctuée par des communications et des échanges qui ont permis aux participants de faire l’état des lieux des actions d’amélioration génétique des races locales de poulets et de partager des connaissances sur la règlementation en matière d’amélioration génétique au Burkina Faso.

A LIRE AUSSI  La DOPAF a un nouveau Directeur

Le Conseiller technique du ministre délégué chargé des Ressources animales, Dr Jean SIMPORE, a rappelé le rôle majeur de la filière avicole dans le sous-secteur des productions animales et les contraintes qui limitent son développement.

Selon Dr SIMPORE, la faible productivité génétique considérée comme une contrainte pour beaucoup d’éleveurs, a conduit à mener des opérations de croisements à travers l’introduction de coqs dits améliorateurs.

A LIRE AUSSI  Le Ministre Barry Mamoudou a rencontré les acteurs 

Malheureusement, poursuit-il, ces opérations n’ont pas donné les résultats escomptés et ont contribué à l’érosion génétique des races locales ainsi qu’à l’émergence de nouvelles maladies au sein des élevages traditionnels.

Le Directeur de la Promotion de l’Aviculture, Dr Seydou OUATTARA a quant à lui soutenu que la pratique des croisements, en général peu contrôlée, a tendance à se généraliser, devenant ainsi une menace pour l’existence même du poulet local. Il a souligné la nécessité pour les acteurs de se pencher sur la problématique de la préservation et de l’amélioration rationnelle de la génétique du poulet local.

A LIRE AUSSI  Le ministre Isamël Sombie visite la ferme Bafoussou

La Représentante adjointe pays de l’ONG Tanager, madame Sita ZOUGOURI a salué la tenue de ce forum qui permettra selon elle, d’avoir des orientations pour une amélioration génétique optimisée du poulet local et favorisera sa préservation génétique.

Elle a réitéré la disponibilité de l’ONG Tanager à accompagner le ministère en charge des Ressources animales dans la mise en œuvre des actions et recommandations issues de ce forum.

Source : Sercom

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top