Burkina Faso / Entreprenariat agropastoral :
Le ministre Isamël Sombie visite la ferme Bafoussou

Le ministre burkinabé de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Ismaël Sombie, s’est rendu dans la région des Hauts-Bassins, samedi 29 Juillet 2023, où il a visité la ferme agropastorale Bafoussou, située dans la Commune de Bobo-Dioulasso.

La ferme agropastorale Bafoussou est un complexe moderne d’élevage de porcs bâti sur environ 1,5 ha avec plusieurs compartiments. Selon le promoteur Guillaume Rémi SOW, la ferme compte actuellement 1252 têtes de porcs et emploie une dizaine de personnes dont huit à la porcherie, trois jardiniers, un superviseur et un vétérinaire.

Chaque semaine, ce sont plus de 200 porcs qui sont écoulés. L’écoulement se fait après abatage.  Pour la conservation de la viande, le promoteur dispose de plusieurs chambres frigorifiques. A côté de cette activité très rentable puisque le kg de viande est vendu à 1400 FCFA, des activités de jardinage font de Bafoussou une ferme intégrée aux résultats extraordinaires.

A LIRE AUSSI  Le Burkina Faso s’adapte aux textes internationaux

Entre visite guidée et présentation des installations, le promoteur s’est réjoui de la visite du ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques sur le site.

Pour monsieur Sow, cette visite ministérielle est la reconnaissance des efforts consentis dans le cadre du développement de la filière porcine dans la région, mais également une marque d’encouragement à toujours faire davantage. « L’élevage de porc est un domaine porteur. Pour compléter la chaîne de valeur, nous avons besoin de l’appui de nos autorités et c’est en cela que la visite du ministre nous réjouit. Nous souhaitons faire de l’abattage et la transformation des animaux sur place, parce que nous disposons de tous le potentiel nécessaire à cet effet », a affirmé le promoteur de la ferme Bafoussou.

A LIRE AUSSI  Un marché nocturne d’aliment pour bétail animé par des femmes

Au terme d’une visite de découverte riche en enseignements le ministre Ismaël Sombie a exprimé sa satisfaction en ces termes : « Nous avons vu un complexe d’élevage de porcs qui est un exemple. Les données statistiques montrent que c’est un type d’élevage qui est en difficulté aujourd’hui. Il était donc important de visiter cette ferme pour encourager les éleveurs à s’y inspirer et montrer qu’on peut réussir en élevant des porcs et en créant une chaine de valeur. C’est un modèle à dupliquer et nos services vont s’y atteler », a indiqué le ministre burkinabé.

A LIRE AUSSI  Les acteurs veulent rendre hommage au Chef de l’Etat le 23 juin

André SELFOUR avec MARAH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave a comment
scroll to top